• Un prix plus élevé n’est pas nécessairement un gage de meilleure qualité.
    Les génériques : une solution de rechange meilleur marché

  • SONT-ILS ÉQUIVALENTS?

    Oui. Les médicaments génériques sont évalués par Santé Canada afin de confirmer qu’ils sont bioéquivalents aux médicaments de marque déposée correspondants, c’est-à-dire qu’ils sont aussi sûrs, qu’ils fonctionnent de la même façon dans l’organisme et qu’ils sont d’aussi grande qualité que ceux-ci.

  • Au CANADA,
    les génériques coûtent en moyenne
    60 %
    moins cher que les médicaments de marque

  • Les génériques ont compté pour 57 % de toutes les
    ordonnances exécutées
    en 2017

  • Les génériques sont tout aussi sûrs et efficaces
    que leurs équivalents de marque

APPRENDRE

sur les médicaments génériques

CHOISIR

des médicaments abordables

AGIR

maintenant, parlez-en
Choose Generics

POURQUOI
CHOISIR LES GÉNÉRIQUES?

Données montrant les avantages du recours aux génériques plutôt qu’aux médicaments de marque déposée.

  • Efficacité et sûreté identiques ou similaires à celles des médicaments de marque

    Pour prouver que leurs produits sont sûrs et efficaces, les fabricants de génériques doivent démontrer que leurs médicaments agissent de la même manière dans l’organisme que leur équivalent de marque.

    Même si un générique contient la même quantité d’ingrédients actifs que le médicament de référence (le produit de marque déposée) et agit de façon similaire dans l’organisme, il peut renfermer des ingrédients inactifs (ou excipients), comme des agents de remplissage ou des colorants, qui ne sont pas les mêmes. Le fabricant du générique doit fournir des données qui montrent que ces autres excipients utilisés dans son produit n’ont pas d’effet sur la qualité, la sûreté ou l’efficacité du générique, comparativement au produit de marque déposée.

    Au stade de la fabrication, des normes de qualité relatives aux ingrédients, aux processus de fabrication et aux installations doivent être mises en place pour tous les produits et respecter les lignes directrices de Santé Canada en matière de bonnes pratiques de fabrication. En outre, tous les fabricants de médicaments génériques doivent effectuer une série de tests, pendant et après la production, afin de montrer que chaque lot de fabrication répond aux exigences établies pour le produit fabriqué.

    Après leur arrivée sur le marché (période suivant la commercialisation), les médicaments génériques sont soumis à la surveillance de Santé Canada de la même façon que les autres médicaments. Des scientifiques et des cliniciens de la Direction générale des produits de santé et des aliments de Santé Canada évaluent des rapports envoyés par les consommateurs, les fabricants, les professionnels de la santé et d’autres organismes de réglementation. Lorsque des problèmes sont détectés, des mesures peuvent être prises, dont : la publication et la diffusion de nouveaux renseignements sur l’innocuité pour les professionnels de la santé et les patients, des changements aux étiquettes des produits, le retrait du marché du produit en question.

    Par conséquent, les médicaments génériques ont l’avantage d’être chimiquement identiques au médicament de marque correspondant, mais à une fraction du prix de celui-ci.

  • Mesures supplémentaires prises par le gouvernement canadien pour augmenter la prescription de médicaments génériques et permettre des économies

    L’industrie pharmaceutique canadienne est réglementée par les gouvernements provinciaux et le gouvernement fédéral.

    • Le gouvernement fédéral gère les brevets, l’approbation des médicaments et leur étiquetage, et assure la saine concurrence entre les fabricants de produits pharmaceutiques.
    • Les gouvernements provinciaux sont responsables du financement de tous les services de soins de santé.

    La plupart des règlements établis par les gouvernements provinciaux ont été axés exclusivement sur la promotion de la substitution des médicaments de marque par les médicaments génériques. La substitution des traitements par des médicaments génériques moins coûteux est généralement obtenue par :

    • la sélection des produits (passage d’un médicament de marque à un générique équivalent) et
    • la sélection du prix (choix du générique le moins cher).

    Ensemble, ces règlements amènent les médecins à prescrire des génériques et les pharmaciens à délivrer le médicament générique le moins cher sur le marché au moment d’exécuter toutes les ordonnances. Par conséquent, l’application de ces règles a entraîné une plus forte utilisation des génériques et permis de réduire les coûts.

    Les gouvernements provinciaux ont également favorisé l’emploi des génériques par l’intermédiaire de leurs régimes publics d’assurance-médicaments. En 2017, des génériques ont été délivrés lors de l’exécution de 70,6 % des ordonnances dans les pharmacies de détail au Canada, ce qui représente 474 millions d’ordonnances. Ces médicaments ont été remboursés à des prix descendant jusqu’à 18 % de celui des médicaments de marque correspondants, ce qui a permis des économies considérables pour le système de soins de santé.

    Des pressions accrues ont également été exercées par l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP) sur les fabricants de médicaments génériques afin de réduire les coûts de ces produits. L’APP, fondée en 2010, se base sur le pouvoir d’achat combiné des provinces pour faire baisser les prix des génériques et des médicaments de marque. Cela a entraîné une réduction du prix moyen des médicaments génériques sur ordonnance au Canada, qui est passé de 26,23 $ en 2010 à 20,92 $ en 2015.

  • L’industrie canadienne des médicaments génériques a accordé des réductions de prix allant jusqu’à 40 % dans le cadre de ses ententes de 5 ans avec les provinces

    L’APP, au nom des régimes d’assurance-médicaments participants des provinces, des territoires et du gouvernement fédéral canadiens,  et l’Association canadienne du médicament générique (ACMG) ont annoncé une réduction des prix des médicaments génériques le 29 janvier 2018. Avec l’entrée en vigueur de cette nouvelle initiative quinquennale le 1er avril 2018, le prix de près de 70 médicaments fréquemment prescrits a été réduit de 25 à 40 %, entraînant ainsi un rabais global pouvant aller jusqu’à 90 % par rapport au prix des médicaments de marque équivalents.

    Cette initiative s’ajoute aux efforts de l’APP et de l’ACMG visant à permettre des économies, qui ont permis aux régimes d’assurance participants d’économiser plus de 1 milliard de dollars canadiens au cours des 5 années précédentes. On estime que la nouvelle initiative permettra au gouvernement d’économiser 385 millions $ CA au cours de la première année et jusqu’à 3 milliards $ CA sur 5 ans.

    Globalement, cette initiative vise les objectifs suivants :

    • Permettre à tous les patients et employeurs canadiens de réaliser des économies substantielles;
    • Augmenter la pérennité des régimes d’assurance-médicaments;
    • Uniformiser les prix et étendre l’accès aux nouveaux médicaments partout au pays;
    • Améliorer la position du Canada à l’échelle internationale pour ce qui a trait au prix des médicaments génériques.

RESSOURCES
TÉLÉCHARGEABLES

  • Mythes et réalités sur les génériques
  • Faits saillants au sujet des génériques
  • Comment lire l’étiquette de mon médicament sur ordonnance